"Chine-Afrique, le désenchantement" : Jean-François Di Meglio intervient pour Le Monde le 4 décembre 2015

Vendredi 04 décembre 2015

Tags : Chine - Afrique - Politiques économiques - économie

Le 6e Forum sur la coopération sino-africaine (Focac), qui s’est ouvert, vendredi 4 décembre, à Johannesburg (Afrique du Sud), porte la marque de cet environnement moins porteur. Jean-François Di Meglio, Président d'Asia Centre, intervient pour Le Monde dans l'article "Chine-Afrique, le désenchantement".

Imprimer la page

Facebook Twitter Delicious Linked in

« Vue de Pékin, analyse Jean-François Di Meglio, président d’Asia Centre, la coopération sino-africaine répond à un triple objectif de la Chine : assurer un accès aux matières premières pour son industrie lourde, offrir des perspectives de développement aux entreprises chinoises, asseoir son influence et gagner de nouveaux alliés. » Les Chinois présentent volontiers leurs échanges avec l’Afrique comme un jeu gagnant-gagnant.

Mais de l’avis de Jean-Raphaël Chaponnière, spécialiste de la Chine-Afrique, ils ont été essentiellement bénéfiques aux pays africains exportateurs de pétrole et de produits miniers qui ont bénéficié de la hausse des cours et diversifié leurs débouchés. « Dans les années à venir, ils pourraient l’être pour d’autres pays (tels que les exportateurs de café et de cacao) qui bénéficieront de l’évolution des goûts de la classe moyenne chinoise », précise ce chercheur à Asia Centre dans « L’empreinte chinoise en Afrique » (Revue d’économie financière, 2014).

Lire l'article de Claire Guélaud du 4 décembre 2015.

Ancien élève de l'École normale supérieure et de l'Université de Pékin, Jean-François Di Meglio a passé plus de vingt ans dans un grand établissement financier français, en poste à l'international et en particulier en Asie. De 2005 à 2008 il a été responsable du secteur énergie et matières premières en Chine pour BNP Paribas.

Il a rejoint Asia Centre en mai 2008 pour y mettre à profit sa connaissance du monde de l’entreprise et de l’Asie avant d’en être président en 2009. Il enseigne par ailleurs à l'IEP Lyon, à l'Ecole Centrale Paris, à HEC ParisTech, à l'École des Mines Paris Tech et à Lille I.

GoRSS

S'inscrire à la Newsletter

S'inscrire
ESPACE utilisateur
Asia centre

Asia Centre Fondé en août 2005 par François Godement et une équipe de chercheurs et experts de l’Asie contemporaine, Asia Centre a pour objectif de conduire des recherches sur l’Asie contemporaine, d'organiser des débats et de valoriser, par des publications, les résultats de ces recherches et rencontres.