Au Forum de Davos, la Chine veut imposer sa vision de la mondialisation

Mardi 17 janvier 2017

Jean-François Di Meglio analyse sur Europe 1 le discours prononcé par Xi Jinping au Forum de Davos.

Imprimer la page

Facebook Twitter Delicious Linked in

Vedette du 47ème Forum économique de Davos, Xi Jinping veut convaincre que la Chine peut être le moteur d'une nouvelle mondialisation plus équilibrée.

Et si la Chine était désormais le dernier chantre de la mondialisation ? L'idée peut faire tiquer tant la première puissance asiatique est réputée pour son économie protégée et son marché intérieur fermé. Pourtant, les chiffres parlent d'eux-mêmes : la Chine est - de loin - le premier exportateur mondial de marchandises et le deuxième importateur derrière les États-Unis. L'un dans l'autre, l'Empire du milieu s'est imposé lors de la dernière décennie comme le numéro un des échanges de biens dans le monde.

GoRSS

S'inscrire à la Newsletter

S'inscrire
ESPACE utilisateur
Asia centre

Asia Centre Fondé en août 2005 par François Godement et une équipe de chercheurs et experts de l’Asie contemporaine, Asia Centre a pour objectif de conduire des recherches sur l’Asie contemporaine, d'organiser des débats et de valoriser, par des publications, les résultats de ces recherches et rencontres.