Interview de Jean-François Di Meglio pour l'Orient le jour : le mirage chinois est en train de s’effacer

Vendredi 22 août 2014

Tags : Sécurité énergétique - Politiques économiques - Finance et monnaie - Développement économique - Chine

Les investissements étrangers en Chine ont chuté de 7,81 milliards de dollars en Juillet, tombant à leur plus bas chiffre depuis 2011. Le ministère du Commerce chinois assure que cette diminution n'a aucun lien avec les enquêtes antimonopoles lancées par la Chine contre certaines entreprises à capitaux étrangers, comme l'Allemand Audi ou l'américain Chrysler, tous deux reconnus coupables de « pratiques monopolistiques ». Les enquêtes antimonopoles de la Chine contre des firmes étrangères sont-elles vraiment lier à cette chute des investissements étrangers dans le pays ? Quelles sont les réactions des entreprises étrangères face à ces enquêtes initiées par la Chine ? Quelles conclusions peut-on tirer de l'attitude de la Chine qui pendant cette période de baisse des IDE vers le pays a augmenté les investissements chinois à l'étranger ?

Imprimer la page

Facebook Twitter Delicious Linked in

Jean-François Di Meglio, Président d'Asia Centre, répond à ces questions dans une interview pour L'Orient le jour.

Lire l'interview

GoRSS

S'inscrire à la Newsletter

S'inscrire
ESPACE utilisateur
Asia centre

Asia Centre Fondé en août 2005 par François Godement et une équipe de chercheurs et experts de l’Asie contemporaine, Asia Centre a pour objectif de conduire des recherches sur l’Asie contemporaine, d'organiser des débats et de valoriser, par des publications, les résultats de ces recherches et rencontres.