Asia Trends #1

Vendredi 09 juin 2017

Printemps 2017 – Le Défi Terroriste

Auteurs : Jean-Luc Racine - Camille Liffran - Florence Geoffroy - Jean-Raphaël Chaponnière - Léonie Allard - Jean-Yves Colin - Paul Caussat

Le nouveau bulletin d'Asia Centre.

Commandes: contact@centreasia.eu

 

Sommaire

– Avant-propos –

– Edito –

– Trends: LE DEFI TERRORISTE –

China’s growing terrorist Threat and Response (Raffaello Pantucci)

Islamic State and counter-terrorist Strategies in Southeast in Asia (Romain Brian Quivooij)

The Challenge of Terrorism in South Asia ( Jean-Luc Racine)

– L’actualité en Asie –

CHINE

La lutte anticorruption à l’heure de la préparation du 19è congrès du parti (Camille Liffran)

China’s South-South Cooperation on Climate Change Strategy (Florence Geoffroy)

COREES

Les enjeux économiques de la nouvelle présidence (Jean-Raphaël Chaponnière)

Le débat sino-coréen sur le THAAD (Léonie Allard et Sulmi Park)

JAPON

Point de vue: le Japon à l’orée de 2017 (Jean-Yves Colin)

Japon-Etats-Unis: l’alliance de sécurité à l’épreuve ( Marianne Péron-Doise)

ASIE DU SUD-EST

Countering violent extremist Ideology in Southeast Asia (Tuty Raihanah Mostarom)

Indonésie: une campagne sous le signe du blasphème (Alban Sciascia)

ASIE DU SUD

La démonétisation en Inde: ce qui se cache derrière la mesure économique (Paul Caussat)

India-Pakistan Relations under the Modi Regime (Happymon Jacob)

Au coeur de l’actualité, la lutte contre les groupes terroristes est aujourd’hui un axe structurant des relations internationales. Toutes les régions du monde sont touchées. En Asie par exemple, le terrorisme a toujours été au centre des préoccupations de l’Inde et a constamment alimenté les tensions sino-indiennes sur le Pakistan. La lutte contre le terrorisme est désormais une priorité stratégique pour la majorité des pays d’Asie, comme la Chine, en témoigne sa première loi anti-terrorisme qui a pris effet en janvier 2016, le Japon ou la Corée du Sud. Le terrorisme islamique semble également s’étendre de plus en plus rapidement dans les pays d’Asie du Sud-Est, vulnérables à l’implantation des groupes terroristes et à leur idéologie. Cette forme de terrorisme a en effet tendance à s’exporter plus facilement et à viser les intérêts internationaux en globalisant leurs soutiens. Cette situation inquiète d’autres pays asiatiques qui ont des ressortissants dans la zone, et questionne l’avenir des relations bilatérales et multilatérales – Japon-Bangladesh, Chine-Inde, Corée du Sud-Philippines.
Au-delà de ce découpage géographique, le terrorisme reflète la complexité des dynamiques au coeur des relations internationales post-Guerre froide. Fort de ce contexte, plusieurs chercheurs se sont interrogés sur les conséquences du terrorisme actuel et les moyens mis en oeuvre par certains pays asiatiques pour réadapter la lutte contre ce phénomène dans le dossier transverse de cette première édition 2017. À travers leurs analyses, les États asiatiques apparaissent fragilisés par le terrorisme sans parvenir à y apporter une réponse commune efficace à l’échelle non pas bi ou trilatérale, voire « minilatérale » selon l’expression en vigueur, mais au niveau régional. Telle semble être la prochaine étape à franchir, à l’heure de la naissante communauté politicosécuritaire de l’ASEAN.
Ces analyses et ces regards croisés sur le terrorisme trouvent-ils des échos dans les analyses plus générales de l’actualité locale politique, économique et sociale de chaque sous-région asiatique ?

GoRSS

S'inscrire à la Newsletter

S'inscrire
ESPACE utilisateur
Asia centre

Asia Centre Fondé en août 2005 par François Godement et une équipe de chercheurs et experts de l’Asie contemporaine, Asia Centre a pour objectif de conduire des recherches sur l’Asie contemporaine, d'organiser des débats et de valoriser, par des publications, les résultats de ces recherches et rencontres.