L'avenir de la Corée du nord

Mercredi 11 juin 2014

Note d'Antoine Bondaz et Léonie Allard

Auteurs : Antoine Bondaz

Tags : Système politique - Sécurité internationale - Corée - Asie du Nord-est - Affaires étrangères

La mort soudaine de Kim Jong-il, le 17 décembre 2011, avait relancé les spéculations sur un possible effondrement du régime nord-coréen. Ces spéculations ont depuis été contredites par la consolidation progressive au pouvoir de son fils, Kim Jong-un et ce malgré les purges successives au sein du régime, la dernière largement commentée étant celle de Jang Song-taek en décembre 2013.
C’est dans ce contexte que l’Institut de relations internationales Ilmin (IIRI), rattaché à l’université de Corée, a mené une étude sur « l’avenir de la Corée du Nord ». Ce travail de recherche est basé sur une série d’interviews de 135 experts internationaux de la péninsule coréenne, dont Antoine Bondaz, Chercheur associé à Asia Centre. Cette étude a été réalisée en partenariat avec le quotidien coréen, Chosun Ilbo, qui en a publié les données brutes le 22 mai 2014. Ces résultats sont intéressants à plus d’un titre : en plus de souligner les grandes tendances parmi les experts internationaux, ils révèlent parfois des divergences fortes entre experts le long de lignes de clivage national.
En attendant cette publication, Asia Centre vous propose aujourd’hui une traduction des résultats bruts de cette enquête, publiés pour l’instant uniquement en coréen.

 

Données brutes de l’étude IIRI/Chosun Ilbo sur « l’avenir de la Corée du Nord »
Antoine Bondaz et Léonie Allard
Juin 2014
Publication en français, 3 pp.

GoRSS

S'inscrire à la Newsletter

S'inscrire
ESPACE utilisateur
Asia centre

Asia Centre Fondé en août 2005 par François Godement et une équipe de chercheurs et experts de l’Asie contemporaine, Asia Centre a pour objectif de conduire des recherches sur l’Asie contemporaine, d'organiser des débats et de valoriser, par des publications, les résultats de ces recherches et rencontres.