Économie chinoise, Pékin est-il armé pour gagner la guerre ?

Mercredi 10 décembre 2014

Article de Rémi Bourgeot pour Diplomatie

Auteurs : Rémi Bourgeot

Tags : Développement économique - Chine

Où va la Chine ? Certainement pas là où la voyaient les commentateurs économiques il y a encore peu de temps. Rappelons-nous que la plupart des grandes institutions prévoyaient que la croissance de l’Empire du Milieu se maintiendrait durablement autour de 10 %. Les plus hardis imaginaient un ralentissement passager avant que le pays ne reprenne le chemin d’une croissance à deux chiffres. Au fond, il semble qu’il y ait une sorte de loi anthropologique régissant la sphère économico-médiatique. Lorsqu’un pays connaît les pires déséquilibres et affiche en même temps une forte croissance, cette loi veut qu’on s’ébahisse et qu’on promette à ce pays la félicité en professant que ses dirigeants ont trouvé la pierre philosophale de la « croissance moderne » et qu’ils vont ainsi « gagner la guerre économique ». Ce fut évidemment le cas pour les pays de la zone euro qui ont connu les pires excès en matière de bulle immobilière et de titrisation financière (l’Irlande et l’Espagne), mais que l’on portait aux nues pour leur faible dette publique et leur forte croissance jusqu’en 2007, avant l’implosion. Ce fut également le cas des États-Unis d’avant 2007 ou du Japon des années quatre-vingt, pour ne citer que quelques exemples, comme c’est, sans surprise au fond, celui de la Chine.

Imprimer

Facebook Twitter Delicious Linked in

 

Cet article de Rémi Bourgeot (Chef économiste à Asia Centre) est paru dans le numéro 24 des Grands Dossiers de Diplomatie.

En savoir plus

GoRSS

S'inscrire à la Newsletter

S'inscrire
ESPACE utilisateur
Asia centre

Asia Centre Fondé en août 2005 par François Godement et une équipe de chercheurs et experts de l’Asie contemporaine, Asia Centre a pour objectif de conduire des recherches sur l’Asie contemporaine, d'organiser des débats et de valoriser, par des publications, les résultats de ces recherches et rencontres.