Droit et pouvoir dans la Chine de Xi Jinping

Jeudi 12 décembre 2013

China Analysis (décembre 2013) en anglais

Auteurs : François Godement - Agatha Kratz - Marc Julienne - Jérôme Doyon - Hugo Winckler

Tags : Système politique - Justice - Chine

En Chine, les déclarations officielles du Parti ne disent pas tout. Le pouvoir de Xi Jinping repose à la fois sur des liens personnels forts, notamment avec les « princes », et sur un renforcement progressif de la pression légale, à travers une gestion top-down et une intense lutte anti-corruption. Le constitutionalisme et l'État de droit sont absents et le Parti garde sa prééminence dans les affaires politiques. C'est bien le pouvoir politique qui détermine les limites du droit, et non l'inverse.

Telecharger  en anglais

Imprimer

Facebook Twitter Delicious Linked in

 

“Absolute power destroys legality, but even limited power challenges it from time to time (…) Xi Jinping does not see a contradiction between authoritarian Party rule from the top and market-driven developments. “ – François Godement

Sommaire

  • 1. The constitutional government controversy (Hugo Winkler)
  • 2. Xi Jinping and the Princelings (Jérôme Doyon)
  • 3. Reviewing Party discipline in the shadow of shuanggui (Marc Julienne)
  • 4. Democracy, influence, and political infighting in Taiwan (Tanguy Lepesant)

Informations : chinaanalysis@centreasia.eu

GoRSS

S'inscrire à la Newsletter

S'inscrire
ESPACE utilisateur
Asia centre

Asia Centre Fondé en août 2005 par François Godement et une équipe de chercheurs et experts de l’Asie contemporaine, Asia Centre a pour objectif de conduire des recherches sur l’Asie contemporaine, d'organiser des débats et de valoriser, par des publications, les résultats de ces recherches et rencontres.