La diplomatie sud-coréenne

Vendredi 07 août 2015

Korea Analysis n°7 (juillet 2015)

Auteurs : Léonie Allard - Jean-Raphaël Chaponnière - Antoine Bondaz

Tags : Corée

« Courtisé par Washington et Beijing, Séoul se trouve dans une situation diplomatique putôt bénie ». Telle a été la réponse très optimiste adressée au début de cette anné par le ministre des Affaires étrangères aux parlementaires critiques de la passivité et de l’inaction de la diplomatie coréenne.

En réalité, soucieux de ne pas paraître « prochinois » aux yeux de Washington, Séoul a hésité devant l’invitation de Beijing à l’AIIB jusqu’à ce que les États membres de l’EU déclarent leur adhésion. Et au nom de la politique de l’ « ambiguïté stratégique », le gouvernement coréen garde le silence à propos de l’installation du « bouclier missile THAAD 2 » dont la portée peut atteindre 3000 km : alors que les États-Unis exercent de fortes pressions pour son déploiement, la Chine s’y oppose ouvertement.

 

Sommaire

DOSSIER : DIPLOMATIE

  • 1. « La politique sud-coréenne n’a pas à choisir entre deux soleils» (interview de Yun Duk-min)
  • 2. Initiatives diplomatiques sud-coréennes pour la sécurite régionale (Léonie Allard) 
  • 3. La diplomatie de puissance moyenne de la Corée du Sud et les MIKTA (Lee Seungjoo)
  • 4. La diplomatie sud-coréenne de l'unification (Kim Kyuryoon) 
  • 5. La politique de coopération de la Corée et son ambition pour après 2015 (Oh Youngju)
  • 6. La diplomatie publique style coréen (Kim Taewan)
  • 7. Les rendements décroissants de la diplomatie commerciale (Jean-Raphaël Chaponière)

DÉCALAGE

  • 8. Les musées des chaebols (Hye -Jin Shin)
  • 8. L'économie créative dans le plan triennale pour l'innovation économique (Cécilia Nantier)
  • 9. Les routes du bonheur, un film nord-coréen (Valérie Gelézeau et ses étudiants Lisa D'Arnato, Lucie Daeye, Hunhee Cho, Dilara Kuruoglu et Xiao Wu.

GoRSS

S'inscrire à la Newsletter

S'inscrire
ESPACE utilisateur
Asia centre

Asia Centre Fondé en août 2005 par François Godement et une équipe de chercheurs et experts de l’Asie contemporaine, Asia Centre a pour objectif de conduire des recherches sur l’Asie contemporaine, d'organiser des débats et de valoriser, par des publications, les résultats de ces recherches et rencontres.