Le pouvoir judiciaire chinois et l’espace public événementiel

Mardi 20 mai 2014

Papier d’Hugo Winckler pour la revue Droit et Société

Auteurs : Hugo Winckler

Tags : Société civile - Ordre public - Justice - Chine

Le système judiciaire chinois est confronté à des tensions profondes. Lors d’affaires pénales médiatisées, un public d’internautes s’estime investi de la mission de surveiller l’action des juges. Les réseaux sociaux sont même parfois considérés comme nouveaux tribunaux populaires permettant de pallier les disfonctionnements de la justice chinoise. L’État-parti chinois est soucieux de garder la maîtrise de la justice qui lui sert d’instrument de régulation sociale. Dès lors, à l’occasion de procès médiatiques, un dialogue prend forme entre le pouvoir public et la société civile, alors même que la Chine ne connaît pas d’espace institutionnalisé de discussion sur la chose publique. Toutefois, la prise de position de ce collectif d’individus permet l’ouverture d’espaces publics événementiels.

Imprimer

Facebook Twitter Delicious Linked in

 

Hugo Winckler, contributeur fréquent pour la revue China Analysis, étudie dans cet article pour le n°86 de Droit et Société, l'impact des procès médiatiques sur le système judiciaire chinois.

Lire l'article

GoRSS

S'inscrire à la Newsletter

S'inscrire
ESPACE utilisateur
Asia centre

Asia Centre Fondé en août 2005 par François Godement et une équipe de chercheurs et experts de l’Asie contemporaine, Asia Centre a pour objectif de conduire des recherches sur l’Asie contemporaine, d'organiser des débats et de valoriser, par des publications, les résultats de ces recherches et rencontres.