Les conséquences régionales de l’entrée en fonction de Tsai Ying-wen à Taiwan

Jeudi 30 juin 2016

Rencontre avec le Pr Cabestan

Créé dans le cadre de son Observatoire sur la Chine, le groupe d’actualité d’Asia Centre rapproche au cours de ses séances de travail analyses et points de vue des universitaires, des experts, des membres de l’administration et de certains représentants du secteur privé qui s’intéressent aux dimensions constitutives de la puissance chinoise.

Imprimer la page

Facebook Twitter Delicious Linked in

L’entrée en fonction de Mme Tsai Ying-wen comme présidente de Taiwan en mai 2016 a mis fin à la politique de rapprochement mise en oeuvre par Ma Ying-jeou, son prédécesseur, au cours des huit années précédentes. Le retour du Parti démocrate progressiste au pouvoir est de nature à compliquer et en partie geler les relations avec la Chine populaire. Si l’on ne sait encore combien ces relations vont se détériorer, la nouvelle donne politique à Taiwan est déjà grosse de multiples conséquences régionales, tant pour ce qui concerne les Etats-Unis et sa politique de rééquilibrage, le Japon, qui observe favorable cette évolution, et même l’Asie du Sud qui n’est pas hostile à une coopération plus nourrie avec Taiwan, et plus détachée des conflits territoriaux et tensions maritimes en mer de Chine méridionale.
Jean-Pierre Cabestan est directeur de recherche au CNRS et chercheur associé à Asia Centre (Paris) et au Centre d’étude français sur la Chine contemporaine (Hong Kong). Il est depuis 2007 professeur à l’Université baptiste de Hong Kong et directeur de son département de science politique et d’études internationales. Il a récemment publié Le système politique chinois. Un nouvel équilibre autoritaire, Paris, Presses de Sciences Po, 2014 et La politique internationale de la Chine. Entre intégration et volonté de puissance, Paris, Presses de Sciences Po, 2015 (deuxième édition mise à jour et enrichie).

Medias

Derniers médias associés

JP Cabestan: "Taïwan : quelle stratégie pour la Chine de Xi Jinping ?" dans Asialyst

Mercredi 13 janvier 2016

A la veille des élections à Taïwan, il est un autre acteur qui ne participe ni à la présidentielle ni aux législatives du 16 janvier. Il s’agit de Xi .....

GoRSS

S'inscrire à la Newsletter

S'inscrire
ESPACE utilisateur

Asia centre

Asia Centre Fondé en août 2005 par François Godement et une équipe de chercheurs et experts de l’Asie contemporaine, Asia Centre a pour objectif de conduire des recherches sur l’Asie contemporaine, d'organiser des débats et de valoriser, par des publications, les résultats de ces recherches et rencontres.