Antoine Bondaz sur France 24 : Le Japon est déterminé à rapatrier ses ressortissants enlevés par la Corée du Nord

Mardi 09 septembre 2014

Tags : Japon - Corée - Affaires étrangères

Dans les années 70 et 80, la dictature nord-coréenne a enlevé une dizaine de citoyens japonais. Beaucoup ont été utilisés pour entraîner les espions nord-coréens à s’intégrer dans la société japonaise. Officiellement, seules 17 personnes seraient dans ce cas, mais l’Agence nationale de la police japonaise estime que pas moins de 860 japonais disparus auraient pu être enlevés par le régime nord-coréen. Tokyo est déterminé à assurer le retour de tous ses citoyens. Pourquoi la Corée du nord a-t-elle mis tant de temps à reconnaître ces enlèvements et finira-t-elle par admettre qu’il y a plus de 17 cas ? Quelles sont les marges de manœuvre dont dispose le Japon pour garantir le retour de ses ressortissants ?

Imprimer la page

Facebook Twitter Delicious Linked in

Antoine Bondaz, Coordinateur du programme Corée d'Asia Centre, était l’invité de l’émission « Focus » sur France 24 pour répondre à ces questions.

Regarder l'émission

GoRSS

S'inscrire à la Newsletter

S'inscrire
ESPACE utilisateur

Asia centre

Asia Centre Fondé en août 2005 par François Godement et une équipe de chercheurs et experts de l’Asie contemporaine, Asia Centre a pour objectif de conduire des recherches sur l’Asie contemporaine, d'organiser des débats et de valoriser, par des publications, les résultats de ces recherches et rencontres.