Énergie, entre géopolitique et environnement

Mercredi 01 juin 2011

China Analysis n°33 (mars-avril 2011)

Auteurs : Mathieu Duchâtel - Marie-Hélène Schwoob - Gong Cheng - Jérôme Doyon - Martina Bassan - Michal Meidan

Tags : Sécurité énergétique - Environnement - Chine - Affaires étrangères

Sous l’effet de pressions venant à la fois de l’intérieur et de l’extérieur, la sécurité énergétique en Chine est devenu un enjeu primordial du 12e Plan quinquennal et le gouvernement chinois doit relever plusieurs défis : mener une stratégie diplomatique conciliante avec les pays clés du marché tout en augmentant sa propre compétitivité, répondre aux besoins de la consommation intérieure tout en multipliant les mesures de protection de l’environnement.

Telecharger la publication

Acheter Imprimer

Facebook Twitter Delicious Linked in

 

L’accident de Fukushima a été un défi pour tous les programmes d’énergie nucléaire, tant la société civile s’en est montrée inquiétée et indignée, mais les gouvernements ont finalement réagi de manière variable à ces manifestations. Après une brève suspension des programmes, les dirigeants chinois ont réaffirmé avec force que l’énergie nucléaire n’est « pas une option » pour le développement économique du pays de par ses avantages multiples notamment en termes environnementaux et technologiques.

Le second enjeu énergétique en Chine est celui du pétrole, dont le prix, par une financiarisation croissante depuis 1990, est désormais largement déterminé par les Etats-Unis. Mais quels obstacles empêchent la Chine d’exercer une plus grande influence sur le cours des énergies fossiles et quelles stratégies peut-elle mettre en place dans cet objectif ? La stratégie chinoise vise également les énergies renouvelables et le développement de solutions technologiques permettant une production plus efficace et une consommation plus intelligente. Dans ce domaine, la coopération pourtant fructueuse entre les Etats-Unis et la Chine semble mise en péril par le rattrapage rapide de l’industrie chinoise qui favorise la concurrence et les tensions politiques.

Alors que les dirigeants chinois expriment encore de profondes divergences avec le mode de gouvernance proposé par les organisations internationales de l’énergie et en regrettent leur dominance par l’Occident, ils semblent chercher des solutions régionales. Quels mécanismes la Chine met-elle en place dans sa politique de stabilisation de la périphérie et quelles évolutions peut-on entrevoir ? 

Sommaire

DOSSIER : LA SÉCURITÉ ÉNERGÉTIQUE, ENTRE GÉOPOLITIQUE ET CONSIDÉRATIONS ENVIRONNEMENTALES

  • 1. Après Fukushima, le nucléaire malgré tout (Marie-Hélène Schwoob)
  • 2. La financiarisation du prix du pétrole, un problème secondaire mais réel (Gong Cheng)
  • 3. Les énergies renouvelables limitent à peine la concurrence énergétique sino-américaine (Michal Meidan)
  • 4. Divergences entre la Chine et les organisations internationales de l’énergie : vers le choix d’une coopération régionale ? (Marie-Hélène Schwoob)

REPÈRES

  • 5. La réémergence de l’émergence pacifique (Mathieu Duchâtel)
  • 6. Contre l’instabilité mondiale, la Chine doit conclure de vraies alliances (Martina Bassan)
  • 7. Comment éviter de nouveaux scandales alimentaires ? (Mathieu Duchâtel)
  • 8. A institutions politiques inchangées, comment réformer par en bas ? (Jérôme Doyon)
  • 9. Vers un marché chinois du carbone (Edouard Laurent)

DÉCALAGE

  • 10. Après Fukushima : Taiwan s’interroge sur le nucléaire (Tanguy Le Pesant)

 

Informations :

Ce numéro est disponible sous forme de revue brochée en vente sur cette page, et en version électronique en téléchargement.

Medias

Derniers medias associes

Critique du livre "Shaping China's Energy Security: The Inside Perspective"

Mercredi 15 juillet 2009

IntroductionThe overarching theme is the Chinese state's capacity to address the growing sense of energy insecurity-defined as "strategic threats" posed by .....

GoRSS

S'inscrire à la Newsletter

S'inscrire
ESPACE utilisateur

Asia centre

Asia Centre Fondé en août 2005 par François Godement et une équipe de chercheurs et experts de l’Asie contemporaine, Asia Centre a pour objectif de conduire des recherches sur l’Asie contemporaine, d'organiser des débats et de valoriser, par des publications, les résultats de ces recherches et rencontres.