L'urbanisation en Chine

Lundi 29 avril 2013

China Analysis n°42 (avril 2013)

Auteurs : Agatha Kratz - François Godement - Camille Boullenois - Marie-Hélène Schwoob - Giulia Romano - Hugo Winckler - Annabelle Prats

Tags : Urbanisation - Chine

En 2011, pour la première fois de son histoire, la Chine comptait plus d’urbains que de ruraux. Un seuil historique a donc été franchi, mais avec beaucoup de retard. En effet, le taux d’urbanisation chinois, de 51,3% selon les dernières publications officielles, est bien en deçà des niveaux d’urbanisation de pays affichant le même niveau de développement. Notamment, au niveau d’industrialisation où se trouve la Chine aujourd’hui, celle-ci devrait compter selon Weng Shiyou (cité par Renaud Cruells) au moins 75% d’urbains. Ce potentiel de rattrapage est bien compris par le gouvernement et notamment par son premier ministre, Li Keqiang, lequel souhaite faire de l’urbanisation le nouveau moteur de la croissance chinoise.

Telecharger la publication

Imprimer

Facebook Twitter Delicious Linked in

 

En conséquence, le gouvernement espère passer la barre des 60% d’urbains d’ici 2020, ce qui impliquerait une augmentation de 20 millions par an du nombre de résidents urbains sur les sept prochaines années. En s’appuyant sur cette population en croissance rapide, les autorités pékinoises espèrent encourager la consommation intérieure. En effet, la population urbaine est généralement plus aisée, plus éduquée, et plus consommatrice de biens et services. Par ailleurs, en promouvant l’urbanisation dans certaines régions peu développées du pays, le gouvernement espère désenclaver certaines populations et s’appuyer sur l’urbanisation pour dynamiser les régions qui avaient été délaissées par le succès économique chinois depuis les années 1990. Ce sujet est donc extrêmement pertinent, notamment à l’heure où la croissance chinoise portée par les investissements et les exportations montre ses limites. Néanmoins, nos auteurs remettent en question ces grandes ambitions politiques pour les villes chinoises. Les grandes métropoles chinoises ont-elles les moyens (infrastructures logistiques et sociales, logements, ressources) de faire face à une urbanisation si rapide ? Comment faire en sorte que l’urbanisation future ne répète pas les erreurs passées ?

Sommaire

Dossier

  • 1. Introduction : Une urbanisation à plusieurs vitesses (Camille Boullenois)
  • 2. L’intégration des immigrés de l’intérieur (Marie-Hélène Schwoob)
  • 3. Logement social : les gagnants et les perdants d’un système de plus en plus diversifié (Carine Henriot)
  • 4. On ne pourra pas sortir de « l’airpocalypse » urbaine par des mesures administratives (Giulia Romano)
  • 5. Regarder l’urbanisation en face (Renaud Cruells)

Repères

  • 6. Vers l’abolition des camps de rééducation par le travail (Hugo Winckler)
  • 7. …Et vers la fin de la politique de l’enfant unique (Annabelle Prats)
  • 8. Réduction des inégalités : prendre au sommet pour distribuer tout en bas (Agatha Kratz)
  • 9. Le système de change chinois confronté à la réalité de la compétitivité (Jean-François Di Meglio)
  • 10. Les réactions chinoises au 3e essai nucléaire nord-coréen (Antoine Bondaz)

Informations :

GoRSS

S'inscrire à la Newsletter

S'inscrire
ESPACE utilisateur

Asia centre

Asia Centre Fondé en août 2005 par François Godement et une équipe de chercheurs et experts de l’Asie contemporaine, Asia Centre a pour objectif de conduire des recherches sur l’Asie contemporaine, d'organiser des débats et de valoriser, par des publications, les résultats de ces recherches et rencontres.