Enjeux nationaux et internationaux de la Loi spéciale sur la protection des secrets d’État

Mardi 06 mai 2014

Japan Analysis n°33 (avril 2014)

Auteurs : Guibourg Delamotte - Sophie Buhnik

Tags : Système politique - Sécurité internationale - Japon

Le vote, le 6 décembre 2013, de la Loi spéciale sur la protection des secrets d’État (tokutei himitsu hogo hô), est l’objet de très vives polémiques au Japon : à la gauche comme à la droite de l’échiquier politique japonais, on n’hésite pas à qualifier d’acte anti-démocratique le vote à la hâte d’une loi qui prévoit de lourdes sanctions contre toute personne divulguant sans autorisation des documents ou informations jugés confidentiels, sans définition claire du concept de « secret d’État ». Le numéro 33 de Japan Analysis explore les enjeux nationaux et internationaux d’une loi conçue pour coïncider avec la création d’un Conseil japonais de sécurité nationale et pour faciliter l’échange de renseignements avec les États-Unis dans le sillage de l’affaire Snowden, mais susceptible de réduire l’accès à des informations détaillées sur les impacts sanitaires et environnementaux de la catastrophe de Fukushima. Il s’appuie pour cela sur la traduction et l’analyse de points de vue favorables ou au contraire très négatifs sur cette loi, en relation notamment avec les pratiques journalistiques au Japon et le contexte diplomatique actuel en Asie orientale.

Telecharger la publication

Acheter Imprimer

Facebook Twitter Delicious Linked in

 

Sommaire

ANALYSE DE L’ACTUALITÉ

  • 1. Comprendre les méfiances à l’égard de la loi sur la protection des secrets spécifiques (César Castellvi)
  • 2. Élections gouverneuriales de Tōkyō : le pari perdu de Hosokawa Morihiro et Koizumi Junichirō (Xavier Mellet)

POINTS DE VUE D’ACTUALITÉ

  1. 3. Entretien entre Ishiba Shigeru et Tamura Shigenobu, « Progrès dans la transparence des informations avec la loi sur la protection des secrets spécifiques », Will, février 2014 (Traduction d’Amélie Corbel)
  2. 4. Entretien avec Murai Tomohide, « Manoeuvre antijaponaise, espionnage… le Japon dévoré », Chūō Kōron, décembre 2013 (Traduction d’Antonin Francesch)

Informations :

Ce numéro est disponible sous forme de revue brochée en vente sur cette page, et en version électronique en téléchargement.

GoRSS

S'inscrire à la Newsletter

S'inscrire
ESPACE utilisateur

Asia centre

Asia Centre Fondé en août 2005 par François Godement et une équipe de chercheurs et experts de l’Asie contemporaine, Asia Centre a pour objectif de conduire des recherches sur l’Asie contemporaine, d'organiser des débats et de valoriser, par des publications, les résultats de ces recherches et rencontres.