Newsletter 23

Mardi 19 avril 2016

Mars 2016

Les dernières nouvelles, les événements et publications à venir pour Asia Centre.

Telecharger la publication

Imprimer

Facebook Twitter Delicious Linked in

 

L’année 2016 a commencé sous le règne de l’incertitude et les divers évènements organisés par Asia Centre auront contribué à clarifier les enjeux de cette conjoncture heurtée. Incertitude économique. Depuis les soubresauts de l’été 2015, l’évolution de l’économie chinoise est la principale interrogation. Une partie ralentit, l’autre se transforme. Le ralentissement de l’un sera-t-il un obstacle à la transformation de l’autre? Des questions évoquées au cours du petit déjeuner avec Alicia Garcia Herrero de Natixis qui a marqué le début de la nouvelle année, et qui ont été reprises à plusieurs reprises par des chercheurs d’Asia Centre dans les médias.
Incertitudes géopolitiques avec la mise en lumière à la fin 2015 du binôme consolidations-interrogations en regard des trois grands acteurs de l’Asie – Chine, Japon, Inde – et après le premier essai de la bombe H annoncé par la Corée du Nord.
Incertitude énergétique et environnementale quant au positionnement stratégique en Asie face au trilemme sécurité énergétique – prospérité économique – durabilité environnementale sur lequel Asia Centre porte son analyse.
Incertitudes politiques aux lendemains des élections présidentielles taiwanaises dont les conséquences ont été discutées par le Pr Tung Chen Yuan dans le cadre de notre Observatoire stratégique sur la Chine et qui ont fait l’objet de la réunion du dialogue « Cross Straits » organisé par Asia Centre à Singapour.
Incertitude sociale à propos de la nature des emplois créés au Japon qui a été analysé par le Professeur Kambayashi, des relations de genre dans le Japon contemporain et des conséquences du vieillissement dans le cas de la Corée. Alors qu’en France cent quinze années se sont écoulées pour que la part des plus de 60 ans dans la population passe de 6 à 12 %, cette évolution s’est faite en vingt-années au Japon et en exigera autant en Chine, elle se fera en moins de 20 ans en Corée du Sud. Un vieillissement aussi rapide provoquera-t-il un «collapsus » économique ? Ce scénario n’est pas le seul envisageable. En effet, si la modification de la pyramide des âges s’inscrit dans le temps long, les attitudes comme les politiques évoluent plus rapidement.
C’est bien sur tous ces plans qui déterminent et influencent les relations internationales qu’Asia Centre poursuit sa mission avec l’aide de son conseil d’orientation : l’identification des enjeux régionaux significatifs et leur analyse dans leur contexte local comme dans leur dimension globale. Nous sommes heureux de pouvoir enpartager avec vous les résultats par de nouvelles parutions de bulletins, d’études et d’ouvrages issus des travaux de nos équipes et leurs réseaux.

GoRSS

S'inscrire à la Newsletter

S'inscrire
ESPACE utilisateur

Asia centre

Asia Centre Fondé en août 2005 par François Godement et une équipe de chercheurs et experts de l’Asie contemporaine, Asia Centre a pour objectif de conduire des recherches sur l’Asie contemporaine, d'organiser des débats et de valoriser, par des publications, les résultats de ces recherches et rencontres.